"La sagesse , c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"

                                                                                                                                                  Oscar Wilde

Le Sommeil

05/11/2020

Le Sommeil

Le sommeil est un sujet de discussion très présent quant nous devenons parents.
Le sommeil est un besoin vital, il ne s’apprend pas. «Faire ses nuits» n’est pas le résultat d’un apprentissage mais d’une maturation du cerveau.
Dans cet article sur le sommeil nous aborderons la différence entre le sommeil de l'enfant et celui de l'adultes mais également des passages sur le sommeil partagé, le rituel du couché et la théorie de l'attachement.
 
Family Relax vous accompagne autour du sommeil de votre enfant.

Le sommeil est un sujet de discussion très présent quant nous devenons parents.

 

Nous entendons beaucoup parler de «Troubles du sommeil» car les enfants ne font pas leurs nuits.
Mais il est bon de savoir que le sommeil des enfants n’est pas le même que celui de ses parents. Le cycle de sommeil du bébé ne correspond pas au cycle de sommeil d’un adulte.
Il fera donc ses nuits mais les siennes et non celle de ses parents!

 

Bébé dormait déjà in-utero, à sa naissance il savait déjà dormir.

 

Le cycle de sommeil de l’enfant évoluera au fil de son développement.
La croissance, l’évolution et la maturité du cerveau permettrons une augmentation des phases d’éveil et une augmentation des capacités à enchaîner plusieurs cycle de sommeil agité et calme.

 

Les phases d’éveil et de sommeil se suivent, sont irrégulière et imprévisible, elles peuvent être différente autant de jour comme de nuit.

Différents éléments ont des influencent sur le sommeil:
 
    • développement moteur 
    • nouvelle acquisition 
    • maladie, dent … 
    • facteurs sociaux 
    • ect… 
 
Le sommeil est un besoin vital, il ne s’apprend pas. «Faire ses nuits» n’est pas le résultat d’un apprentissage mais d’une maturation du cerveau.
Dans certains cas, les nuits deviennent très compliquées, il est de ce fait nécessaire d’essayer de comprendre ce qu’il se passe auprès de professionnel formés, car différents problèmes peuvent être la cause de ces nuits compliqués.
 
 
Et si on parlait du sommeil partagé?
 
Nous entendons beaucoup parler de Cododo ou Sommeil partagé sans trop savoir en quoi cela consiste.
 
En règle générale dans le sommeil partagé nous retrouvons trois lieux de sommeil :
    • La chambre partagé où le bébé dort dans la même chambre que ses parents.
    • Le sommeil partagé, où le bébé dort avec ses parents peut importe le lieux.
    • Le lit partagé où le bébé dort dans le même lit auprès de ses parents.

Tous cela peut se dérouler une partie de la nuit, toute la nuit ou seulement pour l’endormissement et s’adapte aux besoins du bébé.
Un bébé peut se sentir en danger dans un endroit où il ne sent pas de signes de présence. Il se sentira en sécurité là où l’odeur, la voix et la chaleur de sa maman ou son papa est proche, n’oublions pas que durant neuf mois il était blotti au chaud, en sécurité dans le ventre de sa mère.

C’est au fur et à mesure que l’enfant en grandissant pourra accepter cette distance.
 
Le sommeil partagé ou cododo, favorisera l’allaitement maternel, l’endormissement ou ré-endormissement sera plus facile, il permettra la régulation de la température de votre bébé car il ne la régule pas seul et pour finir des études on montrés une diminution de la mort subite du nourrissons.
 
Le sommeil partagé ou cododo est un choix propre à chacun, il fait beaucoup débat et les avis sont divisé ce qui est sur c’est qu’il est important de suivre certaines règles pour un cododo sécurisé.

 

image libre de droit

 


 
La phase d'agitation du soir qu'est ce que c'est?
 
Cette phase est tout à fait normale mais est très angoissante pour tous les parents.
Elle est le résultats de plusieurs facteurs: rythmes sociaux, diminution de la luminosité mais est également en lien avec notre espèces.
Nous sommes conditionnés comme tels et l’annonce de la nuit étant le moments de tous les dangers et des peurs.
 
En tant qu’adultes la nuit approchant nous nous relâchons mais bébé lui s’agite. Il réagit à l’alternance jour/nuit, il s’apaise moins facilement et cherche beaucoup plus la présences et les bras. 
Ce qui n’est pas évident pour les papas ! Car beaucoup de papas rentre chez eux durant cette phase d’agitation !
 
Cette phase est aussi appelé "Cris de décharge", il n'a pas de mots pour exprimer l'intensité des découvertes qui ont ponctué sa journée.
Envelopper votre bébé dans vos bras et procurer lui le plus de calme possible

 

image libre de droit
 

 

 


Instaurer un rituel du coucher:
 
Le rituel du coucher favorisera l’endormissement de votre enfant.
Instaurer une atmosphère propice au sommeil, c’est le point de départ de tout rituel du coucher.
Diminuez le son de votre voix, lumière douce, déplacez vous calmement, coupez toutes sources de distraction.
Soyez disponible pour votre enfant, inventez votre propre rituel et répétez le toujours dans le même ordre.

Selon l’âge et l’envie de votre enfant votre rituel peut-être réorganisé.

Rappeler lui que vous n’êtes pas loin ; Respecter l’heure du coucher et surtout si un jour cela ne fonctionne pas ce n’est pas grave. 
N’oubliez jamais que votre enfant n’attend pas de vous que vous soyez parfait, juste vous-même.
 
Je finirai cet article sur le sommeil par vous parler de la théorie de l'attachement.
Le nouveau-né recherche et maintien la proximité, le contact avec l’adulte et pour cela il possède différente méthode qui lui sont propre, tels que le contact visuel, les pleurs, les sourires ect…

Il apprend a se tourner vers celui ou celle qui prend soin de lui. Les adultes qui prennent soin de lii, l’apaisent, l’éveillent et le soutiennent, vont devenir les Figure d’attachement.
Ils vont répondre aux besoins de leurs enfants et développera le lien parents-enfants.

 

Les parents seront en capacités de reconnaître, interpréter les comportements de leurs enfant afin d’y réponse favorablement.
l’enfant ne peux réguler seul les stimulations et les émotions intense, il se tourne vers sa figure d’attachement pour l’aider à y faire fasse et trouver du réconfort.
 
Un enfant à donc besoin de cet attachement afin de pouvoir devenir autonome.

 

             

image libre de droit      

Les cinq sens Le toucher