"La sagesse , c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"

                                                                                                                                                  Oscar Wilde

Le toucher

11/10/2020

Le toucher

«Là où le toucher commence, débutent l’amour et l’humanité, dès les premières minutes même de la vie»
Ashley Montagu

A travers mes lectures diverses, mes recherches, échanges et formations j’ai appris que le toucher était vital pour le développement de l’être humain.


Avant de parler du toucher il est primordial de parler de l’organe qui nous permet celui-ci: la peau.


Dans la symbolique, la peau représente notre manteau, elle est notre enveloppe protectrice qui couvre notre intérieur et elle nous protège du monde extérieur.


La multitude des récepteurs tactiles dans la peau en font un organe sensoriel doué d’une forte et grande sensibilité. Elle nous permet d'obtenir de nombreux renseignements concernant le degré thermique, la douleur, la forme et la texture des objets et ceci grâce aux terminaisons nerveuses situées dans le derme et l'épiderme.


Le toucher est défini comme celui des cinq sens à l'aide duquel on reconnaît, par le contact direct de certains organes, la forme et l'état extérieur des corps ; on distingue dans le toucher cinq sensations différentes : contact, pression, chaleur, froid, douleur.
Avant même que les autres sens ne se développent, le toucher est notre repère, notre sécurité, notre outil d’évolution mais surtout notre relation au monde extérieur.


Nous prenons conscience de notre existence par le toucher.


Les études sur des nouveau-nés et de jeunes enfants relient très clairement le toucher à un bon développement physique.
Chez les enfants prématurés, le toucher favorise la prise de poids et aide de manière optimale à la croissance.
Chez les personnes âgées, le toucher représente un soutien majeur à la mémoire, favorise l’effet de jouvence et diminue le sentiment de solitude.

 

 

 


 Le toucher libère l'ocytocine, hormone clé du bien être et de l'attachement. Cette hormone secrétée lors d'un toucher bienveillant est capable, à elle seule, de contrecarrer les effets du stress en permettant à tout l'organisme de se détendre, d'être serein et relié à l'autre.


Le toucher devient un langage quand la parole est absente.
Le langage digital est la première sensation perceptible par le nouveau-né. Celui-ci découvre le monde extérieur en manipulant les objets. Il doit donc être exploité au maximum pour favoriser les échanges avec le bébé. Le contact permet de découvrir, de reconnaître, de communiquer, d'explorer l'environnement, d'identifier les objets, de percevoir des émotions et d'en dévoiler.


Le toucher est le premier moyen de communication mis en place par le bébé pour communiquer avec sa maman.


De nombreuses études expérimentales et en particulier celles de Ashley Montagu, ont montré que la communication tactile est fondamentale pour le développement psychique de l'enfant et détermine pour une grande part sa personnalité ainsi que son comportement affectif et social à l'âge adulte.
Le toucher est un échange et un besoin, il peut être autant une sensation plaisante qu’une sensation déplaisante.
Cependant le toucher est un besoin vital et équilibrant que nous recherchons toute notre vie à satisfaire.
Il a une action sédative, antalgique. En effet, d'après certaines expériences, la caresse et le toucher entraîneraient la libération d'hormones (endorphine) qui anesthésierait la douleur. Nous savons aussi, qu'en frictionnant un point douloureux, nous créons une surabondance d'information au niveau des récepteurs sensitifs de la peau, ce qui étouffe la sensation de douleur.


Le toucher à donc de multiple bienfait, il apporte une aide à l'endormissement , c'est une méthode non pharmacologique au même titre que la tisane, le lait chaud ou le bain qui permet à la personne de se détendre et de trouver ainsi plus facilement le sommeil. Il permet entre-autre de faciliter la digestion, d'améliorer la circulation sanguine, de décontracter les masses musculaires, de favoriser l'épuration des déchets de l'organisme.


Le toucher rassure et réconforte. Il stimule l’acquisition de sa propre identité et du respect de soi.


Voilà pourquoi il est important dés votre grossesse d’avoir en tête que le toucher ne sera que positif pour vous, votre entourages et votre enfant. 

 

 

Le Sommeil Porter son enfant