"La sagesse , c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"

                                                                                                                                                  Oscar Wilde

Porter son enfant

11/10/2020

Porter son enfant

En collaboration avec @lesportagesdemi nous vous avons ecris un article "Porter son bébé" 

 

Au début de l'histoire, porter son enfant répondait au besoin de sécurité afin de préserver bébé du froid et des prédateurs.
Au fil des années, la société évolue et la notion de portage aussi.

Avant de vous parler des bienfaits du portage pour votre enfant, il faut faire un bon dans le passé afin de connaître un petit peu l’histoire du portage dans le temps.


Au début de l’histoire, porter son enfant répondait surtout au besoin de sécurité afin de préserver bébé du
froid et des prédateurs.
Au moyen-âge le lien mère enfant était valorisé comme on peut souvent le voir dans les images religieuses où
les enfants sont portés et allaités.
C’est après le moyen-âge que ça se complique, en effet l’apparition des nourrices modifie les comportements
et éloigne les enfants de leurs mères.
A partir du XVIIIéme siècle, le portage restera présent mais pour des raisons pratiques et parce que la
majorité des mères allaitent.
Au XIXéme siècles l’industrialisation, l’hygiénisme, le travail des femmes modifient le temps consacré au maternage. L’apparition des landaus profite à toute la société et renforce la perte du maternage.
Vers les années 1950, l’accouchement à l’hôpital se démocratise et l’apparition de produits de puériculture (poussette, chaise haute ect…) et le lait infantile diminuent la proximité mère enfant.
Mais à partir des années 70 des Docteurs comme Brazelton et Dolto s’intéressent aux comportements des enfants. Les travaux de tous ses Docteurs considèrent les bébés comme des personnes, dont les besoins sont mieux connus et pris en compte.
Dans les même années, l’Allemagne « invente » notre écharpe occidentale suite à des recherches physiologique concernant les avantages du portage.

 

 


Nos bébés sont naturellement « programmés » pour s’accrocher à l’adulte et être portés. A la naissance ils ont un réflexe d’agrippement ou de préhension aussi appelé « grasping », qui leurs fait fermer solidement la main lorsqu’on y met un objet dedans.
On peut penser que ce réflexe permettait à l’origine aux bébés de s’agripper à leurs mamans pour fuir du danger. Aujourd’hui celui-ci contribuerait à la création d’un lien d’attachement avec l’adulte.

 

 

 


● Le portage à bras :
A la naissance les muscles du bébé ne sont pas encore développés.
Le bébé se met naturellement dans une positon enroulée, comme durant sa vie intra utérine. Cette position est un repère pour le bébé et le rassure. Le fait de soutenir bébé à sa base c’est à dire sous les fesses, favorise cet enroulement. Cela lui permet de se sentir en sécurité et de pouvoir découvrir sereinement le monde.
Des recherches ont démontré qu’avant ses 9mois, le bébé humain est encore dans une phase que les
scientifiques appellent le « stade fœtal avancé ». Ses neuf premiers mois de vie peuvent représenter une deuxième grossesse. Porter son bébé contre soi reviens à remplacer le cocon dans lequel il était dans le ventre de sa mère.
La société actuelle peut vous faire entendre dire que vous porté trop votre bébé et qu’il sera capricieux!


On ne porte jamais assez son bébé !


Et non, votre enfant ne sera pas un enfant capricieux si vous le porté, il ne s’agit pas de
répondre au désir de l’enfant mais a un besoin vital comme celui de dormir ou manger.
Un bébé qui pleure à des besoins, différent selon chaque enfant mais la meilleure personne pour
savoir ce que son enfant a besoins est son parent.
Un portage psychique, empreint d’affection, de douceur est aussi important que le portage
physique.

 


● Différents moyens de portage :
Il existe différentes façons de porter son enfant.
A bras, en écharpe, en sling, en porte-bébé ou encore en med tai ( mei tai)


Quel que soit le moyen utilisé bébé retrouvera les bercements, la chaleur, l’odeur mais aussi le rythme
cardiaque qu’il a entendu pendant 9 mois. Pour la maman cela assurera une continuité de la grossesse en ressentant son bébé bouger comme dans son ventre.
Pour papa le portage peut lui permettre de créer un lien avec son enfant, soulager maman….
Il est donc très important de bien être conseillé afin de respecter quelques petites règles.


A la naissance, votre nouveau-né a besoin d’un soutien de la base mais également de son dos pour être
correctement positionné dans le moyen de portage.
C’est pour cela qu’il vaut mieux privilégier l’écharpe de portage ou bien le sling pour les 1ere semaines de vie.
Ils permettent grâce au respect de la position physiologique un très bon soutien de la base mais aussi un excellent soutien du dos grâce au serrage pli par pli.
C’est-à-dire un serrage précis au niveau du dos afin que votre enfant ne se tasse pas sur lui-même.
Une fois que votre enfant sera capable d’attraper ses pieds, vous pourrez envisager un med tai (mei tai), porte bébé asiatique avec un tablier et des pans d’écharpes.


Puis lorsqu’il sera s’asseoir seul un porte-bébé (préformé) à clip.
Au jour d’aujourd’hui il existe quelques rare porte-bébés utilisable assez tôt ( environs 6/8semaines).
Même s’ils respectent l’écart naturel des hanches et qu’ils sont relativement enveloppant pour le dos, ils ne permettent pas le serrage pli par pli afin que bebe ne se tasse pas sur lui-même.
Il faudra alors veiller à la position de bébé.


La position physiologique:
En portage il est important de respecter quelques règles de base.


• Respecter l’écart naturel des hanches
• Voies respiratoire dégagé
• Position en m
• Dos arrondis


La posture arrondie de la colonne vertébrale à la naissance est la posture physiologique des bébés, la position fœtale. En portant votre bébé en écharpe et en mettant en applications les recommandations vous respecter la position fœtale sans déplier la colonne vertébrale. Cela permet également que le bassin et les hanches soit bien positionnés. On appelle cette positon, la positon M ou positon de grenouille.

 

 

 

 

 

 


Porter son bébé en écharpe a également beaucoup de bienfaits.
Le bébé se sent contenu, en sécurité et protégé, il sera rassuré et le lien d’attachement sera renforcer.
En le portant nous répondons à ses besoins primaires comme le contact, l’odeur, la chaleur.
Le sommeil sera favorisé, son développement cognitif et physique sera stimulé par la vision, l’exploration du
monde à hauteur de l’adulte, le développement des muscles et le sens de l’équilibre seront également stimulés.
En le portant on pourra diminuer les coliques et les tensions musculaires.


Sophie Marinopoulos, Psychanalyste explique : «porter bébé nourrit sa sécurité intérieur […] construit aussi son bagage affectif, c’est à dire sa capacité à donner et à recevoir.»
Porter son bébé a aussi des bienfaits pour le porteur.
Cela favorisera l’attachement et un sentiment de bonheur en voyant son bébé contre soi, apaisé.
Le sentiment de confiance en soi sera renforcé.

 

 

Concernant les bébés prématurés, le portage régulera leurs températures. Ce portage porte un nom, LA MÉTHODE KANGOUROU.

Inventé en 1978 en Colombie, lors d’un constat d’augmentation de naissance prématurés et de manque d’incubateurs. Méthode répandue dans le monde que l’on connaît aussi sous le nom de « peau à peau ».


Le portage vous promet des bienfaits gorgés de bien-être et d amour. 

 

 

 

 

Ce texte n’est pas libre de droit, illustrations fait main.
Source: Formations professionnelle, lectures et diverses recherche interne. Article écris par Vanessa Rubio de Family Relax et Émilie Moreau Les portages d’emi

 

Le toucher Les secrets de l'allaitement par Family Relax